Faut que cela glisse…

Bonjour,

Pas trop le temps de poster en ce moment, des images plein les cartes mais faudrait des journées de 72 heures pour faire les montages vidéos. Les eaux sont devenu basses et claires, les poissons méfiants mais la pêche reste intéressante…en attendant la pluie!

Encore quelques instants volés en live:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Fin mai

Bonjour,

Le mois de mai a continué sa pleine forme. Certes il fallait jouer avec les niveaux d’eau au grè des orages mais nous avons été largement épargnés par rapport à d’autres régions.

L’ouverture de l’ombre a permis d’embêter quelques gorets sans pour autant vraiment les chercher les truites étant encore bien actives.

*

Quelques truites nous auront fait tourner en bourrique: décrochage, casse du fils, casse de l’hameçon, elles nous ont à peu près tout fait.

Lors des journées propices l’activité était étalée et permettait de pêcher en groupe en se relayant mais les coups du soir ont été aussi propices.

Bref ce mois a encore tenu tenu toutes ses promesses, pas sur que juin soit aussi bon!

Loulou a encore fait un jolie coup de ligne sur un micro gobage en bordure:

Aller un peu de live:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Début mai

Bonjour,

Mai est vraiment le meilleur mois de l’année, celui où tout est permis, tout est possible: les casses, les décrochés, la déception même parfois la rage mais aussi les explosions de joie, des moments intenses à partager entre pote ou en famille.

Le moment où le No-kill prend tout son sens car ces poissons qui ne se montrent pas souvent on les reverra peut-être plus gros l’année prochaine.

Pêche en nymphe, en émergente, en sèche, beatis, gammares, mouche de mai et sedge, les truites ont l’embarra du choix.

Les dérives doivent cependant être propres, sans dragage sous peine de refus.

L’erreur est de pêcher trop fin, mettre un fil fin ne fait que cacher nos lacunes techniques, l’approche, le placement et le posé détendu dans la bonne veine d’eau font la différence. Avec une mouche qui passe avant le bas de ligne, la truite se fout du diamètre.

Plus de 14%, l’on met du 12% et c’est la casse!

Ensuite au ferrage ne pas paniquer, rendre la main mais pas trop car le moindre mou dans ligne c’est le décrochage, garder le contact, essayer de rester sous la truite pour la cueillir dès qu’elle vient en surface.

La moindre erreur…et c’est le drame!

Cette année, il y de l’eau, des mouches et des beaux poissons. Coup du matin, coup du midi, coup du soir, on peut tout essayer avec réussite, bref faudrait être en vacances au mois de mai…

Pas trop le temps de faire du montage vidéo et comme la coque de la gopro est HS, les images au portable ne sont pas top mais bon visionnage quand-même:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur Début mai

Pêche d’Avril

Bonjour,

Voilà le mois d’avril se termine. Pour la pêche cela peut être tout bon ou tout mauvais, tout dépend d’où vient le vent. Avec le retour à l’heure d’été, les éclosions paraissent plus tardives et se prolongent un peu plus tard dans l’après-midi. Les coups d’eau permettent de faire sortir les poissons et la pêche en nymphe au fil peut alors devenir très intéressante. Les grosses ne sont pas encore sur les vairons et l’on peut voir encore quelques becs percer l’onde. Les présentations et le niveau de flottaison doivent être ajustés mais c’est surtout la dérive de façon naturelle sans draguage qui est surtout importante pour voir l’artificielle être engloutie. Cette année a été exceptionnelle avec de très joli poisson dehors, il fallait être juste dans l’eau au bon moment. Les copains l’ont bien compris et celui qui a le mieux réussi est resté plusieurs jours au bord de l’eau pour profiter des meilleurs instants. Ceux qui sont venu à jours fixes ont eu plus ou moins de réussite mais ce sont bien amusés aussi. Le parcours No-Kill porte s’est fruit et une 50+ a déjà connu le fond de l’épuisette; dans deux ou 3 ans elles seront surement plus méfiantes! Un peu plus en image:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur Pêche d’Avril

Yagnagna

Bonjour,

Bon je ne sais pas si c’est de la transmission assurée ou de la projection générationnelle mais je suis quand même super content de mon gamin (même quand je lui dit quelque chose et qu’il baragouine dans sa future moustache « et yagnagna »).  Il n’est pas comme son père au moins il écoute! Donc c’était sa première compétition officielle, le reste en images:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur Yagnagna

Rodéo

Bonjour,

Avez -vous déjà eu  le sentiment de ne rien maîtriser après le ferrage d’un poisson? Le poisson fil, la soie sort du moulinet à grande vitesse, le réflexe serait de serrer le frein ou de ralentir la course de la bobine avec la main mais quand le frein est déjà bien réglé c’est un risque de casse quasi certain. Alors il faut prier que la bête se fatigue et s’arrête quelques mètres avant sa cache, ma prière a été entendue:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur Rodéo

-2°C

Bonjour,

A force d’être au bord de l’eau je commence à comprendre ou plutôt à sentir comment cela fonctionne mais à 1 ou 2 km près il peut y avoir des éclosions ou pas au moins au même moment car je subodore, comme le disait Henry BRESSON, que sur une rivière les éclosions commencent par l’amont et se termine par l’aval ce qui est assez logique à cause vol de compensation des imagos. Maintenant est-ce que ce décalage dans le temps se fait sur 1h00 ou plusieurs jours? Difficile à dire car on peut avoir des écolosions plusieurs jours d’affiler au même endroit si les conditions sont propices. Eclosions, ou plutôt émergences ne signifient pas forcément gobages car si les subimago sèchent rapidement ils décollent aussi rapidement de la surface de l’eau et donc n’intéressent que peu les poissons si ce n’est les petits. Donc les périodes chaudes et/ou sèches comme une bise venant de l’Est avec un beau soleil ne sont pas propices à sortir les cannes même si l’on voit quelques mouches voler. Par contre une bonne dépression venant de l’Ouest avec en plus des températures froides qui ralentissent la métamorphose des mouches cela peut-être tout bon. Après si la température de l’eau est trop à la baisse faut pas espérer non plus des miracles. Quoi qu’il arrive la pêche à la mouche est loin d’être une science exacte tellement de paramètres pouvant intervenir, la vérité est donc au bord de l’eau même quand il fait -2°C. Sur la vidéo vous verrez les anneaux de la canne briller, ce n’est pas que je les ai lustrés pour faire fuir les truites mais c’est juste un peu de glace:

Bon visionnage:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur -2°C

Blizzard

Bonjour,

Il paraît que le printemps c’est dans 3 jours, l’hiver nous l’a bien rappelé  et ce n’est pas fini, va falloir encore multiplier les couches sous les Wadders. L’avantage c’est que ce froid cela colle les mouches à la surface de l’eau. Après l’émergence il ne fait pas assez chaud et sec pour que les subimagos décollent rapidement de l’eau. Pour le peu de poisson en place c’est une aubaine à ne pas rater pour se refaire une santé. Bon, la dérive des mouches ne dure pas longtemps, 1 heure ou deux tout au plus mais suffisamment pour que quelques poissons pointent le nez en l’air. En général c’est des jolis, alors autant en profiter à condition d’accepter de se prendre du blizzard dans la figure!

Bon il y aussi des petites toutes mignonnes:

Après quand il fait plus froid le problème c’est le gel dans les anneaux mais çà c’est une autre histoire…

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur Blizzard

Arc-en-ciel

Bonjour,

L’avantage avec la pêche à la mouche c’est que l’on peut inverser les saisons: un arc-en-ciel en hiver, ou plutôt une…profitez de ces belles journées d’hiver, on peut reprendre un peu de vitamine D et aller au bord de l’eau (désolé pour la qualité, filmé au portable!):

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf

Commentaires fermés sur Arc-en-ciel

A l’ombre des flocons

Bonjour,

Avec tous qu’il est annoncé comme pluie cette semaine, je pense que c’est cuit pour un bon moment avant de retremper les wadders. Les ombres vont continuer à se nourrir mais sous l’eau pour se gaver d’énergie en vu de la formation des gonades. Il fallait donc profiter de ces derniers gobages:

Au fait, pour ceux qui n’aurait pas vu, vous pouvez de nouveau commander mon livre sur la pêche en nymphe au fil:

https://www.gobages.com/info-peche/reedition-livre-peche-nymphe-a-francaise-132817.html

Une bonne idée de cadeau pour noël 😉

A bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

PS: pas de glace sur le réservoir, la pêche est toujours ouverte!

 

Commentaires fermés sur A l’ombre des flocons