Début mai

Bonjour,

Mai est vraiment le meilleur mois de l’année, celui où tout est permis, tout est possible: les casses, les décrochés, la déception même parfois la rage mais aussi les explosions de joie, des moments intenses à partager entre pote ou en famille.

Le moment où le No-kill prend tout son sens car ces poissons qui ne se montrent pas souvent on les reverra peut-être plus gros l’année prochaine.

Pêche en nymphe, en émergente, en sèche, beatis, gammares, mouche de mai et sedge, les truites ont l’embarra du choix.

Les dérives doivent cependant être propres, sans dragage sous peine de refus.

L’erreur est de pêcher trop fin, mettre un fil fin ne fait que cacher nos lacunes techniques, l’approche, le placement et le posé détendu dans la bonne veine d’eau font la différence. Avec une mouche qui passe avant le bas de ligne, la truite se fout du diamètre.

Plus de 14%, l’on met du 12% et c’est la casse!

Ensuite au ferrage ne pas paniquer, rendre la main mais pas trop car le moindre mou dans ligne c’est le décrochage, garder le contact, essayer de rester sous la truite pour la cueillir dès qu’elle vient en surface.

La moindre erreur…et c’est le drame!

Cette année, il y de l’eau, des mouches et des beaux poissons. Coup du matin, coup du midi, coup du soir, on peut tout essayer avec réussite, bref faudrait être en vacances au mois de mai…

Pas trop le temps de faire du montage vidéo et comme la coque de la gopro est HS, les images au portable ne sont pas top mais bon visionnage quand-même:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com



Laisser un commentaire