Retour d’expérience sur chaussures Andrew

Bonjour,

Cela faisait longtemps que je n’avais pas parler matériel sur mon blog, préférant vous relater mes sorties pêches. Voici donc mon modeste retour d’expérience sur les chaussures Andrew après deux saisons d’utilisation.

Déjà dans la taille il faut faire attention, j’ai retourné la première paire qui était trop petite, si vous avez un fort coup de pied ou des pieds assez larges (plus Neandertal que Cro-magnon) prenez une pointure au-dessus. Attention aussi au délais qui peut être long voir très long pour recevoir ses chaussures.  Quand on les reçoit on n’est pas déçu par la qualité, la finition est top et cela a l’air solide. Les déconvenues commencent dès les premières utilisations, les parties en tissus (sur la languette et derrière en haut de chaussure) sont très fragiles et s’effilochent rapidement, heureusement cela n’a aucune influence sur la fonctionnalité des chaussures.

J’avais pris des semelles en feutre avec clous tungstènes. L’accroche est excellente, vu que les chaussures sont très rigides attention quand-même aux pierres qui bougent et comme les chaussures tiennent très bien les chevilles c’est les genoux qui peuvent prendre. Je n’ai cependant jamais aussi peu pris de gamelle qu’avec ces chaussures. Au niveau usure, au bout d’une saison, les semelles étaient mortes (comme les lacets d’ailleurs) et se sont décollées, pas grave je les ai renvoyées au ressemelage pendant l’hiver. Côté entretien, elles sont livrées avec un pot de graisse, au bout de 2 ans j’ai utilisé la quasi totalité du pot. Le problème c’est qu’il faut que les chaussures soient sèches pour mettre la graisse, pas facile lorsque l’on pêche 2 à 3 fois par semaine ou lors de séjours pêche. Du coup les fissures dans le cuir sont apparues dès la fin de la première saison et se sont aggravées la deuxième. C’est là que l’on voit que le cuir n’aime pas l’eau et que ce n’est pas vraiment le matériaux adapté pour patauger!

Bref au bout de 2 saisons, le fissures sont telles que l’on voit maintenant les chaussons au travers. Je vais essayer de faire une dernière saison en badigeonnant avec un produit pour réparer les combinaison de plongée. Par contre les semelles feutres ont mieux tenu que les premières même si l’usure est bien visible:

Bref si sur le papier ces chaussures sont très séduisantes et transpirent la solidité, du fait de leur fabrication en cuir elles s’avèrent fragiles pour une utilisation intensive. Si vous avez le temps de les faire sécher entre deux parties de pêche et les graisser (comme une soie naturelle) alors foncer sinon passer votre chemin. Cela reste quand-même de bonnes chaussures avec un excellent grip avec feutre et tungstène (j’ai eu un retour avec semelle vibram seule qui n’est pas aussi bon) et l’usure est comparable aux chaussures Freestone de Simms.

Merci de m’avoir lu, à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

 

Miaou

Bonjour,,

Voilà c’est fini, on en a bien profité mais maintenant faut reprendre le cours de la vie, la vraie vie celle du labeur et de la sueur. Les vacances sont déjà loin mais que ce fût bon. Maintenant le constat amer que les rivières sont toujours aussi basses, zéro millimètre d’eau annoncé sur les 10 prochains jours et c’est comme cela depuis le mois de Mai, heureusement il fait bien plus frais le matin et les poissons ont repris un peu d’appétit. L’automne s’annonce compliquée mais on peut espérer un peu d’eau, je chante pour cela!

Aller petit retour sur ce mois d’août au fort caractère:

Record de brochet pour Aloys, pris au coup du soir.

Belle surprise en nymphe au Fil en 12% sur la Chiers, une vraie torpille!

Le Doubs frontière vers l’amont.

Le Doubs frontière vers l’aval

Un de ses plus beaux habitants.

Un autre, moins joli mais plus gros.

Retour à l’eau.

Celui-ci était pas loin du demi-mètre.

Une des fameuses zébrées de Franche-Comté.

Ces poissons de courant sont vraiment splendides!

Après l’Est, le Sud-Ouest: peut-être une première en France avec ce Germon à la mouche pour Aloys!

Cà déménage!

Et le doublé, avec cette fois un rouge!

Moi il a fallut que j’attende 16h00 pour avoir mon petit rouge…

En vidéo:

Et la fin avec le Stage jeune avec les membres de l’équipe de France pour mon Loulou.

La saison de l’ombre va commencer, il y a de très joli poisson à faire et j’ai encore vue une truite de pas loin de 60 sur le No-Kill, il y a de la place au gîte, alors n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez venir.

Merci de me lire et à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

 

Début de sécheresse

Bonjour,

Cela fait 3 mois qu’il n’a pas plu, 3 mois que les rivières descendent. Autant vous dire que la qualité de la pêche s’en ressent.L’activité des poissons se concentre aux heures les plus sombres de la journée. Si le matin l’activité peut se prolonger, le soir il faut souvent attendre la dernière demi-heure pour voir les poissons pointer le nez en l’air. Entre les deux, guère de salut en dehors de la nymphe au fil dans les courants ou la pêche au pompon dans les profonds. La taille des  mouches s’amenuise et le fil aussi avec les risques de casse qui vont avec. Certes il y a encore de beaux poissons à faire mais la petite taille des mouches n’incitent pas les plus gros à sortir de leur cache. On en profite pour faire un peu de tourisme, la France est si belle…

Celles qui manquent, c’est les bonnes lol!

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Juin, t’en veux?

Bonjour,

Le mois de juin est un peu particulier, pour les truites il y a en général un coup de mou après la période de la mouche de mai, les ombres sont toujours actifs mais il faut souvent aller les chercher sous l’eau, pour les brocs s’il ne fait pas trop chaud la baisse de niveau peut réserver de bonnes surprise à condition de pêcher aux bonnes heures, par contre les silures sont bien réveillés et les poissons blancs en pleine forme. Bref il y a le choix, il est possible de trouver de l’action à n’importe quelle heure s’il ne fait pas trop chaud et s’il y a des coups d’eau il faut sortir les streamers pour la truite. Les coups du soir sont longs et même si les olives ne font que rarement monter les très gros poissons, les hannetons de la Saint-Jean (23 juin) attiront de très belles mémères en surface, faut juste trouver les arbres en bord de rivière où se posent et se reproduisent ces boules de protéines. Attention de ne pas pêcher trop fin car même en 14%, les gobages sont si violents que rien que de relever la canne il n’y a plus rien au bout…

Un peu plus en images:

Merci de m’avoir lu, à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

En mai fait ce qu’il te….

Bonjour,

Voilà encore un mois de mai de passer, surement le meilleur pour la pêche. Même s’il a fallût attendre le 11 pour ouvrir les hostilités, les résultats ont été à la mesure de nos attentes. Des poissons en pleine forme qui avaient été très peu voir pas du tout sollicités depuis l’ouverture, de bons niveaux et une météo assez stable, tous les voyants étaient au vert pour voir un peu d’écailles. On n’a pas été déçu et encore je casse surement la truite de l’année en 20 % (pourri!). Bref que du bonheur partagé avec mon fils et les copains. C’est la première fois que mon loulou me dit « j’en ai marre de la truite, faut que l’on aille pêcher les barbeaux! ». Du coup on y est allé, et en plus avec un certain succès. Il y a eu aussi l’ouverture en bateau au lac de la Madine le 30 mai. Elle n’a pas été de tout repos,enfin si au début alors que la plupart des mises à l’eau étaient accessibles à 5H00 du matin il a fallut attendre 10h00 pour l’ouverture à Nonsard. Comme je l’ai dit à mon loulou s’il y a 20 barques qui pêchent depuis 5H00 cela fait 100 H de pêche, c’est comme si on avait déjà fait 10 parties de pêche de 10 heures! Bref, on partait déjà avec un handicap. Ensuite alors que la météo avait annoncée 30 km de vent au max, cela soufflait bien plus fort et à la mouche c’était sportif. Résultat des courses, on a faillit perdre un échosondeur et on a perdu l’ancre flottante plus deux soie fusillées à force de lancer dans le vent. Une coupe, deux loupé et un petit au bateau a été notre maigre récompense avec quelques perches mais on a encore appris beaucoup…la warrior fly fishing team n’a pas dit son dernier mot 😁

Un peu plus en images:

1er broc à la mouche de la saison

Un peu plus gros, un vorace loupé une demi-heure avant!

Celle-là on la prise deux fois…

Une torpille!

BP pour Loulou.

Une belle pour moi.

Un poisson bien jaune sur le sable.

La même aux dimensions parfaites.

Celle-ci était très claire.

Prise au coup du soir.

Doublé.

Prise en arbalète lasso, c’est le deuxième poisson de ma vie que je prend comme cela, il faut bien enroulé le bas de ligne dans la mains gauche pour qu’il s’étale en entier avec un peu de soie.

J’ai pris l’eau pour celle-ci.

20% de rigueur pour celle-ci.

Départ sur les coins de pêche au lac de Madine.

Direction plein Ouest.

Même les perches on a eu du mal à les trouver!

Le seul brochet ramené au bateau.

Tous ces poissons ont bien sûr retrouvé leur élément.

Pour ceux qui ne l’aurait pas encore vu, quelques prises en live:

Le gîte est pris jusqu’au 1er juillet mais après il y a de la dispo si cela vous dit…

Merci de votre lecture et à bientôt.

 

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Déconfinement

Bonjour,

C’est fait, un peu de liberté même si avec un plan d’eau et 900 mètres de rivière de 1ère catégorie on était de loin pas les plus à plaindre. Je suis passé  à peu près par toutes les phases de sentiment, le dégoût où je n’avais plus envie d’arpenter le bord de l’eau, le stade montage de mouche, la pêche dans le plan d’eau puis enfin dans la rivière. Contrairement à d’autres, j’ai respecté strictement les 1 kms, pendant 1 heure même si l’attestation était faite un peu en retard! Le loulou a trouvé le moyen de se faire une attestation toutes les heures….Bon au bout de 2 mois on pouvait presque appeler les truites par leur prénom et elles connaissaient la marque de nos hameçons. Comme des lions dans leur parc trop petit, il n’a pas fallu nous le dire deux fois pour sortir un plus loin dès le 11 mai. Après 2 mois de beau temps (c’est pas cool pour le niveau des cours d’eau), le 11 il a fait évidement mauvais, avec une eau un peu teintée c’était un vrai temps à grosses truites et ce le fût. C’était du jamais vu d’ailleurs! Pas de pêche au brochet, le lac de la Madine n’ouvrira vraisemblablement pas avant le 2 juin. Le gîte est libre toutes les réservations ayant été annulées et ce n’est pas avec l’interdiction de se déplacer à plus de 100 kms qu’il se rempliera, les poissons seront encore un plus disponibles mais si vous voulez passez un semaine de vacances à moins de 100 kms pas de soucis ;-).

Un peu plus en images:

La phase dégoûté, me reste plus que cela à faire:

La phase montage de mouches et remplissage des boîtes:

La phase on pêche dans le plan d’eau avec une très grosse surprise!:

 

La phase on pêche dans le rivière mode confiné:

   

La phase de ceux qui ont déconfiné avant l’heure et mette la pression:

La phase, on lâche les fauves:

 

Et une petite vidéo pour finir:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

 

L’âge de raison?

Bonjour,

La pêche est une passion dévorante mais comme toutes les flammes il faut du carburant. Pour la première fois cette année je ne me suis pas levé aux aurores pour faire l’ouverture. J’étais bien réveillé à 7H30 mais je me suis recouché. Je n’ai trempé la ligne que vers 11H00, bien m’en a pris car 1 heure plus tard j’étais l’un des rares à avoir remis une truite à l’eau. Bref, est-ce que c’est l’âge, l’impression d’avoir fait un peu le tour,  un coup de mou passagé, mais l’envie était moins forte….c’est grave docteur? Maintenant que c’est le confinement, j’ai un peu plus envie d’aller à la pêche, le manque crée l’envie c’est bien connu. Encore un petit effort et les boîtes à mouche auront retrouvé un peu de lustre…je pense que dès que les restrictions de circulation seront levées cela sera comme une deuxième ouverture! Et là les truites risquent d’avoir mal aux dents, c’est tout ce que je me souhaite, c’est tout ce que je vous souhaite…portez vous bien!

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

 

Commentaires fermés sur L’âge de raison?

Nouvelle année

Bonjour,

Voilà une année de plus, les années filent aussi vite que les soies dans l’air. C’est toujours avec joie que l’on retrouve le bord de l’eau pour la première partie de pêche de l’année. Finit la rivière mais il reste le réservoir et les brochets. Enfin l’eau se stabilise dans le plan d’eau et la pêche à vue est de nouveau possible. Côté brochets le temps doux favorise l’activité et cela commence très fort avec beaucoup de touches et quelques beaux poissons à la clef. Là c’est le pêcheur qui est le maillon faible car lancer des streamers de 30 cm toute une journée met les articulations à rude épreuve (surtout quand on arrive à certain âge, lol!). Du coup un peu de leurre, toujours en No-Kill, repose un peu le bras. Il faut cependant en profiter, pour une fois que le réchauffement climatique a ses avantages…un peu plus en images:

La mouche qui m’a rapporté le plus beau bec pour ce début 2020.

Broc

Brochet du lac de la Madine

Sur la toise.

Un qui connait bien les pêcheurs

In the net!

Retour à l’eau 1

Retour à l’eau 2

Prise surprenante!

Au moins il y avait des brochets au bateau et encore là c’est pas les meilleurs 😉

Y’en a qui aiment bien changé de leurre, moi en général je garde la même mouche surtout si elle déjà pris un poisson.

Même à trois cela reste grand confort à bord.

Pikes on the grass!

Les belles bêtes!

Et en dernier le film de mon loulou pour la première sortie de l’année:

à bientôt et bonne année!

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

 

 

 

Commentaires fermés sur Nouvelle année

Trophée and Co

Bonjour,

C’est la saison des trophées en ce moment et autres rencontres amicales. Celui du GPS  Moselle a eu lieu ce dimanche. Ce fut une belle journée. Bien fraîche comme une journée de novembre, sans vent et surtout sans pluie au Domaine du Moulin Neuf à Boismont (54). Il s’est pris et remis à l’eau 286 poissons (truites arc-en-ciel et fario, saumons de fontaine)  avec une taille moyenne de 36 cm dont 38 au-dessus de 50 cm et plus dont deux de 64 cm. A noté que le plan d’eau ouvrira également aux pêcheurs aux leurres (en area fishing)  du 21 décembre 2019  au 28 février 2020. Pour découvrir cette pêche, Mickaël PETIT compétiteur fera une démonstration le dimanche 1er Décembre, venez avec votre matériel si vous êtes équipés, des « battles » seront organisés avec les moucheurs présents. Novembre c’est aussi le temps du carnassier et de l’ombre. Les premiers frimas font apparaître les gobages, pas encore de très gros mais cela bouge en surface. Pour le brochet à la mouche, cela se corse, beaucoup de bateaux sur l’eau ,beaucoup de vent et du coup la pêche du bord est parfois plus productive et s’il reste des herbiers ne pas hésitez à passer de dessus avec les mouches, ils abritent encore quelques grand becs.

Quelques photos:

de la soie 3 à la soie 8 toutes les cannes sont prêtes!

1er poisson lors de l’ouverture au Domaine du moulin neuf

Une jeune pêcheuse heureuse!

Ombre en sèche

Belle truite du réservoir.

Les vainqueurs (Dom et Fabrice) du trophée Henri Ilien fondateur du GPS Moselle.

Brochet à la mouche.

Mise à l’eau du bateau 1

Mise à l’eau du bateau 2

Le lendemain de la berge un beau 86 au streamer imitation de grenouille!

Les boites d’un aera fisherman, y’a même une boite à mouche!

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com

Commentaires fermés sur Trophée and Co

Automnale

Bonjour,

Après un été des plus secs et des plus chauds, cela fait du bien de revoir la pluie et un peu de fraîcheur (au moins le matin), certes pas encore assez pour faire gonfler les eaux des rivières mais au moins pour ré-humidifier le sol aride. Les pêches automnales sont encore timides notamment pour les ombres en sèche mais côté carnassier les brochets commencent à montrer le bout de leur bec au lac de la Madine même si les blancs sont encore bien actifs. Encore quelques jours à jouer avec les gros plumeaux et l’on pourra aussi tâter un peu de chironomes et boobies en réservoir. L’automne est une belle saison pour la pêche à la mouche, il faut en profiter…

Le jolie broc de loulou

Le mien qui a gaufré le streamer de 25 cm comme une ablette!

Des rotengles bien agressifs sur les streamers à perche et les nymphes

 

Eté indien…

aux couleurs irréelles!

Les plumeaux prêts pour la prochaine sortie

Dans 3 semaines, le réservoir ouvre.

Petits souvenirs vu du ciel:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com