Retour aux affaires

Bonjour,

Cela faisait un petit bout de temps que je n’étais pas retourné sur mon blog, peu de pêche pendant la période hivernale et un peu moins d’envie aussi il faut bien le dire. J’avais créé ce blog avec la précieuse aide de Gobages pour faire partager mes expériences de pêche et faire découvrir les merveilleuses rivières et plans d’eau autour de chez moi. Ayant un gîte depuis 2011 je pensais que des pêcheurs curieux seraient intéressé de sortir des sentiers battus et des classiques rivières de Franche-comté, Dordogne, Touvres, Sorgues etc… Certes il y en a eu, même un guide qui officiait en Alsace est venu régulièrement avec ses clients mais au final très peu. Maintenant en plus je propose des sorties pêche en bateau sur le Lac de la Madine qui est surement l’un des meilleurs spots en France pour le Brochet, pareil avec très peu de succès. Au vu de la monté du “citadinisme” et ses valeurs dites “modernes” qu’il véhicule avec notamment le mouvement animaliste je me demande si la pêche à encore de l’avenir. Pêcher même en relâchant le poisson ne fait que puiser dans nos plus ancestrales instincts de prédateur. Le côté contemplatif de la pêche à la mouche, la communion avec la nature, tout cela n’est finalement que de l’enrobage pour nous donner bonne conscience. Certes il y a encore de nombreux jeunes (moins à la mouche) qui vont vers cette pratique, mais pour combien de temps encore à l’époque où le virtuel est devenu la norme. On ne pêchera peut-être plus que sur des consoles de jeu! Bon allez c’est le début de la saison, il paraît que le moral des français est au plus bas, je devais aller faire des course cette après-midi finalement je vais prendre la canne à mouche pour me changer les idées…

En attendant un petit film des premières de l’année:

à bientôt.

Yannick

www.domainedumoulinneuf.com


Un commentaire


  • Commentaire from Alexis

    Courage Yannick ! et allons à la pêche.
    Bien plus que le mouvement animaliste (qui n’est pas si urbain que ça) je crains pour ma part les évolutions climatiques des années à venir. installé en Ardèche, je constate dépité l’absence d’eau et ses conséquences sur les écosystèmes…